L’épilation au laser

 

Le cycle pileux se compose de 3 phases :poils en phase de croissance : Anagène, et phases télogène,et catagène.

Seuls les poiils en pleine croissance donc en phase d’anagénèse sont accessibles à l’action du laser d’épilation.

La mélanine du poil (qui donne sa couleur) est la cible du laser.

Selon votre phototype un LASER adapté est utilisé pour l’épilation.

 

Ainsi pour une peau claire le laser alexandrite est le plus adapté et pour une peau foncée le laser yag est le plus utilisé.

Pour les poils blancs, blonds, roux ,la mélanine est absente donc le laser n’est pas efficace sur ce type de poils
l’energie délivrée par le laser se propage à travers la mélanine pour atteindre le bulbe et le détruire.

Lors d’une séance d’épilation laser il ne faut pas que la longueur du poil soit très importante sinon l’energie est perdue dans la longueur du pil avant d’atteindre le bulbe.

Une technique plus adaptée est proposée en alternative ou en complément : l’epilation electrique.

Lors d’une consultation (première consultation de diagnostic…gratuite)pour soins d’epilation laser le médecin vous explique le déroulement des séances, les pratiques à éviter, les limites de la techniques, ses éventuelles complications, vous fait un devis pour les soins souhaités et vous fait  signer un consentement aux soins.

 

La séance est réalisé par un médecin formée aux différentes techniques Le médecin est joignables à tout moment en cas de question, conseils ou éventuelle complication. Il met tout en œuvre pour assurer un suivi adapté et répondant à votre attente Un anesthésiant local (confiné avec un film alimentaire) pourrait être prescrit par le médecin et utilisé pour atténuer les sensations de picotements lors de la séance.